Le compostage permet de réduire le poids de vos ordures ménagères et de disposer d’un engrais gratuit, fertile et 100% naturel ! La Communauté de communes de l’île de Ré vous accompagne dans cette démarche.

Je souhaite composter : comment faire ?

Un composteur
Un bio-seau
Un arrosoir pour humidifier votre compost
Une fourche pour mélanger vos déchets
Une griffe à main pour mélanger le broyat et les biodéchets en surface

Si vous ne disposez pas de composteur, la Communauté de communes de l’île de Ré peut vous en fournir un gratuitement ! Plus d’infos ici

  • Installez-le dans un espace suffisamment grand pour pouvoir ouvrir la trappe permettant l’accès au compost mûr, si possible à l’abri du soleil et du vent pour éviter une trop forte évaporation.
  • Il doit être situé à même la terre pour permettre aux animaux décomposeurs (vers de terre, insectes, etc.) d’y pénétrer.
  • Fixez une grille métallique à maille fine à la base de votre composteur pour éviter la visite de rongeurs (type grillage à poule).
  • Mettre une couche de broyat au fond du composteur pour absorber le trop plein d’humidité au démarrage.

La matière verte/humide/azotée :

les épluchures de fruits et légumes, les noyaux, les restes de nourriture, la tonte de gazon …

La matière brune/sèche/carbonée : 

branches mortes, feuilles mortes, boîte d’œufs en carton, carton en petits morceaux, broyat

Mais aussi le marc de café, les sachets de thé (s’ils sont en cellulose), les coquilles d’œufs, les fleurs fanées.

  1. Les bactéries décomposent les biodéchets plus jeunes et tendres
  2. Les champignons, les lombrics et les insectes viennent dans un second temps décomposer les déchets plus durs

 

  • Maintenez une humidité suffisante. Pour le savoir, réalisez le test de la poignée : prenez une poignée de compost dans votre main. Si de l’eau coule de votre main quand vous la serrez, votre compost est trop humide. Rajoutez des déchets bruns/secs/carbonés. Si le compost est sec et s’effrite, votre compost n’est pas assez humide. Rajoutez des déchets verts/humides/azotés (ou arrosez légèrement).
  • Mélangez le compost tous les mois
  • Ajoutez du broyat à chaque apport de matière azotée
  • Sa couleur doit être noire
  • Son odeur ressemble à celle de sous-bois
  • Sa structure homogène et friable
  • Sa maturation correspond à une durée de 8 à 12 mois
  • Dans vos jardinières (en mélange avec de la terre ou du terreau)
  • Au pied des arbres et haies
  • Pour votre potager
  • Pour vos plantes d’intérieur

En résumé, réussir son compost c’est : 

  • 1/3 de matière sèche et 2/3 de matière humide,
  • bien gérer l’humidité (test de la poignée),
  • mélanger 1 fois par mois,
  • couper en petits morceaux pour une décomposition plus rapide.

 

36% du poids de notre poubelle d’ordures ménagères est compostable ! Préservons l’environnement et réduisons nos déchets en les compostant !

Pour aller plus loin :