1/ À QUOI SERT LA TAXE DE SÉJOUR ?

Depuis 2016, la Communauté de communes de l’île de Ré est compétente en matière de tourisme. Elle perçoit à ce titre les recettes liées la taxe de séjour. Cette somme permet de financer les dépenses publiques nécessaires au financement de l’activité touristique et à la promotion du territoire via le financement de l’Office de tourisme « Destination île de Ré ». Cette taxe de séjour évite aux résidents permanents de supporter seuls les frais liés au tourisme. La taxe de séjour existe en France depuis 1910. Elle est perçue dans la grande majorité des destinations touristiques dont fait partie l’île de Ré.

2/ QUI PAIE LA TAXE DE SÉJOUR ?

La taxe de séjour est payée par les touristes. Ce sont des personnes hébergées à titre onéreux. Leur résidence principale ne se trouve pas sur l’île de Ré, ils n’y payent donc pas de taxe d’habitation.

3/ QUI LA COLLECTE ?

Chaque propriétaire/gestionnaire d’un hébergement est responsable de sa collecte auprès des vacanciers. Cela inclut la déclaration, l’encaissement et le reversement auprès de la Communauté de Communes.

Qui est concerné ?

  • Les professionnels (hôtellerie, terrains de camping, résidences de tourisme, villages de vacances)
  • Les particuliers (meublés de tourisme et chambres d’hôtes)

4/ QUELLE EST LA PÉRIODE D’APPLICATION ?

La taxe de séjour est perçue toute l’année. Son montant est calculé par personne et par nuit, il varie selon le type d’hébergement.

5/ QUI FAIT QUOI ?

  • Touriste : paye à son hébergeur son séjour et la taxe de séjour liée
  • Hébergeur : déclare ses nuitées, encaisse la taxe de séjour et reverse le montant perçu à la Communauté de Communes de l’île de Ré (l’intermédiaire de paiement peut dans certains cas se substituer à l’hébergeur)
  • Communauté de communes de l’île de Ré : encaisse la taxe de séjour et l’utilise afin de promouvoir le territoire rétais, financer de nouvelles infrastructures et améliorer la qualité d’accueil des visiteurs

Bon à savoir :

  • Chaque mois, je déclare mes locations
  • Chaque trimestre, je paie ma taxe de séjour
  • Quand renseigner « zéro nuitée » ?
    • Lorsque ma location est en gestion par un opérateur numérique (Airbnb, abritel…). Ce sont les opérateurs numériques qui reversent la taxe de séjour.
    • Si je n’ai pas eu de client dans le mois
  • Si je ne souhaite pas louer mon bien durant plusieurs mois, je crée une période de fermeture temporaire
Guide de la taxe de séjour – 2022 Publié le 04/10/2022