Le Plan communal de sauvegarde (PCS), imposé à toutes les communes dotées d’un Plan de prévention des risques (PPR), est, en France, un plan d'urgence préparant les acteurs communaux à la gestion de risques naturels, sanitaires ou technologiques.

Objectif ?

Chaque commune prépare ses administrés en se formant, en se dotant de modes d’organisation et d’outils techniques. L’idée ? Pouvoir faire face et éviter ainsi de basculer dans une crise, tout en facilitant un retour rapide à une situation normale.

Comment ?

Ce plan prévoit les mesures d’alerte de la population, les dispositifs d’évacuation et de mise en sécurité des personnes, ainsi que les procédures de ravitaillement et de relogement.

Dans le cas des phénomènes de submersions marines, le PCS sera déclenché par le maire, en cas d’alerte météorologique émise par Météo-France et relayée par la Préfecture.

En cas de risque, la municipalité alertera la population de sa commune selon divers moyens :

En cas d’évacuation liée à une submersion marine, dont l’ordre sera donné par le maire, divers points de rassemblement seront mis à disposition dans votre commune.

Le Dicrim, quèsaco ?

Le Document d’information communal sur les risques majeurs (DICRiM) est un document établi par le maire. Il permet d’informer les habitants qui résident de façon permanente ou temporaire sur un territoire communal, des risques naturels et technologiques auxquels ils peuvent être confrontés. Objectif : leur expliquer les comportements à adopter le cas échéant.

Plan familial de mise en sureté Publié le 16/05/2022