À l’occasion du Mois de l’environnement, des producteurs rétais font visiter leur exploitation et expliquent leurs méthodes de travail. Exemple à La Couarde-sur-Mer, sous les serres froides des « Rondes de Ré ».

Le mercure s’élève, les fèves aussi. Avril n’est pas terminé mais un parfum d’été flotte déjà sous les serres froides de Laurent Benuzzi, à La Couarde-sur-Mer. Comme d’autres producteurs, il ouvre les portes de son exploitation, « Les Rondes de Ré », à l’occasion de la 5e édition du Mois de l’environnement, organisé par la Communauté de Communes de l’île de Ré.



Les bourdons, redoutables pollinisateurs

En mettant en avant les interactions entre agriculture et la biodiversité, le thème 2022 s’y prête parfaitement.

Illustration sous la serre de tomates où est installée une ruche à bourdons. « Et pourquoi pas des abeilles ? » interroge un visiteur. « Elles ne pollinisent pas les plants de tomates. Les bourdons sont en revanche très efficaces », explique le producteur.

Pour favoriser la croissance des plantes, il a d’ailleurs proscrit l’utilisation de tout produit chimique, préférant une fertilisation organique et végétale.



Contre les indésirables, la solution du biocontrôle

Puis, direction la serre de fraises où la lutte contre les parasites passe, entre autres, par le biocontrôle. Des sachets d’acariens prédateurs sont dispersés entre les plants. Ces auxiliaires contrent certaines espèces comme les thrips.

Sous une autre serre, il présente une dernière astuce, proche du compagnonnage. Entre les tomates, du basilic, de la rose d’Inde et de la tanaisie ont été plantés. « Ces espèces ont des propriétés fongicides et insecticides ».

Sa méthode de travail porte ses fruits puisque les premières fraises sont sur le point d’être cueillies. Environ 41 tonnes de tomates sont récoltées chaque année « et aucune n’est vendue en dehors de l’île ». Elles garnissent les étals des marchés et les assiettes des restaurateurs couardais, à une centaine de mètres plus loin.



Retrouvez les autres visites d’exploitations agricoles dans votre programme, à télécharger ici.