Les employeurs des secteurs marchands et non marchands peuvent bénéficier d’aides financières pour recruter de jeunes actifs. C’est tout l’objectif du plan “1jeune1solution”. Exemple au Bois-Plage-en-Ré, au camping Sunêlia Interlude.



Même si les lieux d’accueil touristique sont pour le moment fermés, cela n’empêche pas les professionnels du secteur d’anticiper la réouverture de leurs équipements. Au camping Sunêlia Interlude, au Bois-Plage-en-Ré, Sophie Ravet, sa directrice d’exploitation, a bénéficié du dispositif “1jeune1solution” pour étoffer ses équipes en prévision de la saison estivale. Créé par le Gouvernement dans le cadre de son Plan de relance de l’économie, le dispositif “1jeune1solution” a pour but d’aider les plus jeunes, particulièrement touchés par la crise sanitaire, dans leur recherche de débouchés professionnels.



Aide à l’embauche prolongée jusqu’au 31 mai



Le camping a ainsi bénéficié d’un soutien financier pour le recrutement de 4 salariés de moins de 26 ans, au chômage partiel compte tenu de l’activité du moment. “Nous aurions recruté quand même, comme chaque année, rappelle Sophie Ravet. Mais ce dispositif offre malgré tout un coup de pouce. Encore plus pour les petites structures qui auraient du mal à recruter. Tous les employeurs n’ont pas forcément connaissance de ces mesures.”



Parmi les aides les plus significatives, les entreprises peuvent bénéficier d’une enveloppe forfaitaire pouvant aller jusqu’à 4000€ pour le recrutement d’un salarié de moins de 26 ans à temps plein (jusqu’au 31 mai 2021). “Pour un jeune recruté, l’aide reçue permet de couvrir environ un mois et demi de charges, c’est toujours ça de pris”, complète la directrice de Sunêlia Interlude.



Accompagnement professionnel



Autre exemple : une aide de 5000€ pour le recrutement d’un alternant de moins de 18 ans est aussi possible. “Nous avons aussi 2 salariés en CIE (Contrat Initiative Emploi Jeunes). Ils sont suivis par un référent pôle emploi et nous les accompagnons dans l’acquisition de compétences et responsabilités supplémentaires. C’est le cas pour un de nos jeunes qui aimerait, à terme, avoir son restaurant. C’est comme un stage amélioré.”



Peu connu, le dispositif “1jeune1solution” profite aux employeurs aussi bien qu’aux jeunes. Sur l’île de Ré, plusieurs postes sont déjà référencés sur la plateforme internet dédiée.  Pour en savoir plus, contacter le service “développement économique” de la CdC au 05.46.09.71.51.