Pour cette 37e édition, les Journées européennes du patrimoine ont célébré à la fois l’importance de l’éducation dans la transmission patrimoniale et le rôle essentiel du patrimoine dans l’éducation.

 

Que les animations soient proposées à des enfants de 5 ans ou à des adultes de 95 ans, l’objectif est le même : se rappeler tout le potentiel que recèle le patrimoine en tant qu’outil d’apprentissage et source d’inspiration pour l’avenir.

 

Le temps d’un week-end sur l’île de Ré, les communes et leurs établissements, les propriétaires privés, les membres d’associations, le service Pays d’art et d’histoire… se sont mobilisés pour mettre en valeur le patrimoine sous toutes ses formes. Au-delà de l’apprentissage scolaire qui est à lui seul un pan important de notre Histoire commune, le patrimoine de l’éducation s’enrichit aussi de toutes les connaissances, toutes les traditions et tous les savoir-faire qui définissent notre territoire et son identité.

 

Dans le cadre des Journées européennes du patrimoine, le Service Patrimoine de la Communauté de Communes et .Ré-Domaine Culturel vous ont proposé :

 

  • Quoi de neuf docteur ? une exposition sur la santé et sur l’histoire de l’ancien hôpital Saint-Honoré à Saint-Martin-de-Ré. Comme chaque année, ce fut également l’occasion d’ouvrir à la visite la célèbre apothicairerie.

 

 

 

  •  Les visites (im)pertinentes de Mademoiselle Maria K. Clown et guide-conférencière, Maria K a fait découvrir le patrimoine de La Couarde-sur-Mer sous un œil neuf empreint de curiosité et de facétie.

 

 

 

  • Un parcours In situ par Aline et Compagnie à la Flotte. En partenariat avec le Musée du Platin, ces parcours improvisés d’un humour décapant ont entraîné le public vers les lieux emblématiques du village.

 

 

 

  • La gardienne de phare avec la Cie Sumak au phare des Baleines. Ce spectacle a rendu hommage à ce métier si particulier avec beaucoup d’émotion, de sensibilité et de poésie.