Cet été, les écogardes de la CdC ont mis au point un ensemble d’activités et sorties nature. Idéal pour découvrir la biodiversité locale de manière ludique.

 

 

Sur l’estran ou en forêt, il y en aura pour tous les goûts. Cet été, embarquez avec les écogardes de la CdC pour une série de sorties nature au plus près des petites bêtes. Huit animations* sont au programme, réparties en fonction des enjeux environnementaux du territoire. “Cette année, on a mis l’accent sur la découverte de l’estran, explique Fabienne Le Gall, de l’équipe des écogardes. Cela s’inscrit dans la continuité de nos actions menées avec l'École de la mer et le Parc naturel marin.”

 

Ainsi, à l’occasion des sorties “découverte de l’estran”, le public sera invité à découvrir les nombreuses petites bêtes qui s’y nichent, commes les crabes et les hermelles. “C’est l’occasion de raconter des anecdotes sur ces espèces et leurs particularités, ainsi que d’évoquer nos missions.” Même chose pour les sorties “découverte de l’azuré du serpolet” et “à la recherche du crapaud à couteau”. “Là, les participants ne seront pas spectateurs, ils seront aussi acteurs et nous aideront à chercher le crapaud dans la forêt”, poursuit l’écogarde.

 

“Il faut faire rêver”

Par groupe de dix, les participants, qu’ils soient Rétais et touristes, pourront toucher du doigt le quotidien des écogardes et la diversité de leurs missions. Le tout, de manière ludique. “L’azuré du serpolet est un joli papillon bleuté, son évolution est fascinante, souligne Fabienne Le Gall. Il faut faire rêver.”

 

Une démarche qui poursuit, évidemment, une visée pédagogique suivant le triptyque “faire connaître - mieux comprendre - sensibiliser”. “C’est hyper important, insiste l’écogarde de la CdC. Découvrir ces espèces et comprendre en quoi elles sont importantes permet de mieux les préserver. Aussi, c’est l’occasion de mieux saisir pourquoi nous menons ces actions”.

 

* Animations gratuites, sur réservation dans tous les bureaux d’accueil touristiques. Consultez le programme complet ci-dessous.