Un nouveau départ pour le site des Charbonnières à Rivedoux !

Depuis plusieurs décennies, le site des Charbonnières, était utilisé pour déposer des déchets de diverses natures : déblais, bétons, enrobés, végétaux, etc…

 

Ces terrains étant situés en zone naturelle, la Communauté de Communes, le Département et la commune de Rivedoux-Plage ont décidé conjointement de mettre un terme à ces dépôts de manière durable. 

 

Début décembre 2015, les travaux ont été réalisés en procédant à l'enlèvement de l’intégralité des matériaux. Cela représente 2 700 tonnes de déblais et de matériaux bétons et enrobés ainsi que 70 m³ de végétaux. Des blocs de pierre ont été disposés pour empêcher l’accès au site et donc empêcher de nouveaux apports de déchets. Ces travaux, financés par la Communauté de Communes, le Département et la commune de Rivedoux-Plage ont coûté 75 600 € .

 

Pour permettre une gestion durable du site, le Département va entreprendre l’acquisition de l’intégralité des parcelles.

 

Après l'arrachage des espèces invasives (ailante principalement), le site va se végétaliser naturellement sans semis artificiel pour ne pas « polluer » le cortège floristique naturel avec des espèces extérieures. Des fauchages réguliers seront réalisés afin de favoriser la végétation herbacée. Les écogardes de la Communauté de Communes effectueront des suivis floristiques réguliers. 

 

 

Plantation symbolique d’un sorbier des oiseaux (ou sorbier des oiseleurs)

L'île de Ré dans son ensemble est jumelée avec la ville de Philippsburg en Allemagne.

La ville de Philippsburg a planté 10 arbres, en référence aux 10 communes de l’Ile de Ré : pour la commune de  Rivedoux, c’est  un sorbier des oiseaux qui a été planté.

La commune a donc également souhaité planter un sorbier des oiseaux, pour montrer son attachement à ce jumelage, initié en 1974 par d’anciens prisonniers pour symboliser la paix entre les peuples allemands et français.