La destruction des Blockhaus de la plage de la Conche de Saint-Clément-des-Baleines est arrivée !

 

A la demande de l'Etat et pour des raisons de sécurité, ces Blockhaus devenus trop dangereux et ne pouvant être conservés sont actuellement en cours de destruction.

 

Ils ont néanmoins et au préalable fait l'objet d'un inventaire précis (photographies, modelisation 3D...) et seront intégrés à l'inventaire Général du Patrimoine en cours de réalisation par les services de la Communauté de Communes de l'Ile de Ré.

 

Ce projet s’inscrit dans un partenariat entre la Communauté de Communes de l’Ile de Ré et l’ONF.

 

Deux conventions partenariales ont ainsi été renouvelée en 2016 :

  • Convention pour la valorisation et la préservation de la forêt domaniale
  • Convention pour la protection du milieu dunaire (la destruction des Blockhaus s’inscrit dans ce cadre)

 

L’ONF est le maître d’ouvrage pour le projet de destruction des Blockhaus et la CdC Ile de Ré en est le financeur.

 

Objectif des travaux :
  • Supprimer le phénomène d’érosion de la dune dû aux Blockhaus qui créent des points durs favorisant la houle et creusent le sable en pied de dune
  • Redonner un caractère plus naturel à la plage
  • Sécuriser la plage (enlèvement des débris en béton et ferraille)

 

Ces travaux se sont fait en 2 étapes :
  • 1ère étape en 2014 : enlèvement du promontoire et pose d’un escalier démontable à Zanuck
  • 2ème étape le 22/09/16 : destruction des Blockhaus

 

Localisation des Blockhaus :
  • 3 Blockhaus en forêt domaniale
  • 1 Blockhaus sur le Domaine Public Maritime avec une autorisation de destruction accordée par l’Etat à l’ONF

 

Les matériaux (béton) issus des Blockhaus seront réutilisés dans le chantier de la Digue des Doreaux à Saint-Clément-des-Baleines –(dans le cadre des  travaux PAPI en cours de réalisation) ; ce qui permet également de limiter les transports en camion.

 

Procédure d’autorisation :
  • 7 janvier 2016 : Passage en commission des sites avec un avis favorable de la DDTM et du service Territorial de l’Architecture et du Patrimoine
  • 16 mars 2016 : Autorisation de destruction des Blockhaus par le Ministère de l’Environnement
  • L’ONF a ensuite lancé un marché en tant que maître d’ouvrage, afin de choisir l’entreprise la plus compétente pour réaliser les travaux

 

Impact sur la patrimoine historique :

 

Les 4 Blockhaus font partie du Mur de l’Atlantique formant un ensemble de 8 000 ouvrages en béton destinés à empêcher l’invasion par les Alliés.

 

Sur l’Ile de Ré :
  • 37 points fortifiés soit environ 300 ouvrages de modèles standardisés recensés
  • Construit entre 1942 et 1944
  • Les Batteries KLARA et KUNI étaient lourdement armées pour empêcher un débarquement côtier
  • Les 4 Blockhaus qui vont être détruits ne conservaient aucun vestige d’intérêt historique à l’intérieur de leur structure

 

Afin de garder « la mémoire » de ces ouvrages une série de documents et de photos existent et ont été réalisés depuis :

  • Recensement des documents d’archives
  • Photos historiques
  • Photos actualisées réalisées par un photographe professionnel du service régional de l’inventaire
  • Images vidéos issues notamment du film « le jour le plus long »
  • Informations concernant l’armement et les dates de construction et d’utilisation
  • Relevés topographiques permettant une reconstruction 3D des Blockhaus

 

Pour suivre le chantier en images cliquer ici !