Le câble rompu a été remplacé, la circulation sur le pont peut désormais reprendre normalement. Une fermeture exceptionnelle aura toutefois lieu de 23h à 3h du matin pendant les nuits du 4 au 5 mars et du 25 au 26 mars.

 

Cinq mois après l'alerte qui avait été donnée le 13 septembre de l'année dernière, les restrictions de circulation sur l'ouvrage qui relie l'île au continent sont désormais levées. La vitesse maximum, qui était maintenue jusqu'à présent à 50 km/h pour l'ensemble des usagés, repasse à 80 km/h.

 

De plus, la circulation pour les poids lourds de plus de 38 tonnes est de nouveau autorisée. Un soulagement pour certaines entreprises puisque l'interdiction de circuler pour cette catégorie de véhicules a engendré quelques conséquences. Certains chantiers avaient dû être retardés comme celui de la réhabilitation de la salle culturelle La Maline à La Couarde (la grue de 40 tonnes nécessaire aux travaux pourra enfin emprunter le pont). 

 

© CdC Ile de Ré

 

C'est en septembre dernier qu'une visite de routine avait permis de constater que l'un des 236 câbles qui passent à l'intérieur du pont s'était rompu. A l'origine de cet incident, l'utilisation de mousse polyuréthane en un point précis du pont, lors de sa construction, avait généré un phénomène de corrosion. Cette découverte avait entraîné la mise en place de mesures d'urgence afin de préserver la sécurité des usagers.

 

Les travaux de remplacement du câble de précontrainte ont été réalisés par le groupement d’entreprises Freyssinet-Sixence. Depuis la reprise du chantier en janvier, 35 salariés venus de toute l’Europe étaient à pied d’œuvre six jours sur sept. Certains resteront jusqu'à mi-mars, le temps de démonter les installations et d'effectuer les dernières vérifications.

 

Lionel Quillet, le Président de la Communauté de Communes, a souhaité saluer ce travail exceptionnel, réalisé dans un laps de temps réduit.

 

© Département de la Charente-Maritime

 

© CdC Ile de Ré

 

Fabriqués au Portugal, les 15 torons qui composent le nouveau câble (un toron étant l'assemblage de plusieurs câbles métalliques tournés ensemble), ont été tirés sur plus de 200 mètres. Mieux protégés, ils ont été entourés de graisse, glissés dans une gaine individuelle et maintenus grâce à l'injection d'un coulis de ciment à l'intérieur du câble. Chacun des torons sera mis sous tension : 20 tonnes par toron. Ce qui représente 300 tonnes de pression sur le câble.

 

© Département de la Charente-Maritime

 

Les caméras et tout l’appareillage acoustique déjà installés resteront pour permettre un suivi des câbles.

 

Dans les prochains mois, les câbles des quatre autres sections du pont seront contrôlés et un dispositif d’inspection par électromagnétisme pourrait être expérimenté.

 

En mars, à titre préventif, deux câbles de pré-contrainte du pont de Ré vont être remplacés. L’ouvrage sera donc fermé à la circulation pendant la nuit du 4 au 5 mars et celle du 25 au 26 mars, de 23h à 3h du matin.

 

© CdC Ile de Ré

 

 

La fin de ce chantier atypique permet désormais le retour des conditions habituelles de la circulation automobile sur notre beau pont de Ré.

 

© Yann Werdefroy