Une étude des besoins sur l'Ile de Ré

 

 

  • Pourquoi cette enquête ?

Dans l’imaginaire collectif, l’Ile de Ré est souvent considérée comme un territoire aisé et privilégié. La réalité de la situation sociale des communes, certainement bien plus complexe, n’est à ce jour pas ou peu connue. La Communauté de Communes a décidé de lancer une étude pour évaluer les besoins sociaux sur le territoire insulaire.

 

L’objectif est de dresser un portrait social de l’Ile de Ré avec une connaissance approfondie des publics, des données statistiques et des services rendus à la population rétaise.

 

L’analyse de l’état des lieux multithématique du territoire par type de population permettra d’identifier les besoins actuels, émergents et futurs, de recenser les besoins déjà couverts par les collectivités, les associations et les entreprises privées, mais surtout d’identifier les besoins non couverts actuellement. Cette analyse définira les enjeux prioritaires à traiter à l’échelle de la Communauté de Communes dans les années à venir.

 

 

  • Une enquête en deux étapes

La première étape a constitué en la réalisation d’un diagnostic social du territoire au moyen d’une collecte de données qualitatives et quantitatives, ainsi que d’un questionnaire à la population (entre février et mars 2019).

 

L’enquête est ainsi basée sur la démographie du territoire (vieillissement de la population, petite enfance, part des différentes tranches d’âge…), la dimension socio-économique (niveau de revenu, de formation, emploi et inversement chômage…), l’accès au logement (taux de propriété, logements vacants, précarité énergétique…), etc.

 

Parallèlement, Jean-Pierre Gaillard, Président de la Commission Sociale, a convié l’ensemble des partenaires associés, élus, institutionnels et associatifs qui ont pu enrichir et partager ce diagnostic, notamment, lors du séminaire organisé le 26 mars dernier.



Pour sa part, la Caisse d’Allocations Familiales (CAF), partenaire social incontournable des communes et de la Communauté de Communes, s’appuiera sur ce diagnostic pour engager les réflexions autour de ses orientations prioritaires, ce qui permettra la mise en place de la Convention Territoriale Globale.



A venir, la seconde étape de l’étude, où deux groupes de travail constitués par les partenaires sociaux, s’attacheront à élaborer des préconisations autour de thématiques validées par le Comité de pilotage, qui pourront être mises en oeuvre à l’avenir et dont le but ultime est d’apporter la meilleure réponse possible à la population rétaise.



« Cette enquête est un outil de pilotage et d’animation territoriale qui permettra de dégager des axes politiques en fonction des manques qui seront identifiés »



La restitution finale est prévue pour la fin du mois de juin 2019.