Créés en 2002, les Programmes d'Actions de Prévention des Inondations (PAPI) visent à promouvoir une gestion intégrée des risques d'inondations afin de réduire leurs conséquences dommageables éventuelles sur la santé publique, les biens, les activités économiques et l'environnement.

 

11 projets de travaux sont inscrits au PAPI pour un montant total estimatif de 45 millions d'euros.

 

 

Sur les 11 projets, 4 sont dès lors réalisés :

 

LE BOUTILLON, Ars-en-Ré / La Couarde-sur-Mer

LE PORT, La Flotte

LES DIGUES DU SECTEUR EST, Loix

LES DOREAUX, Saint-Clément-des-Baleines

 

 

 

• LE BOUTILLON, Ars-en-Ré / La Couarde-sur-Mer

 

 

 

La digue du Boutillon, longue de 720 m, est conçue pour assurer la sécurité des biens et des personnes (secteurs habités du Martray, de la Passe et du Fier d’Ars), mais aussi pour maintenir la continuité entre le Nord et le Sud de l’Ile de Ré par la route départementale 735, véritable enjeu stratégique pour le territoire.

 

Afin de conserver l’aspect patrimonial de l’ouvrage, le projet a été réalisé sur la base de la digue historique. La digue en béton armé est recouverte d’un parement en pierre et surmontée d’un muret muni d’un saut de vague, permettant de limiter les franchissements. 

 

La digue du Boutillon est munie d’une promenade en crête, accessible par les extrémités de l’ouvrage et par des passerelles d’accès situées en arrière de digue. 

 

L'inauguration de la digue du Boutillon a eu lieu le 22 juin 2017.

 
 
 
 
 
 
 

Galerie photos - Travaux digue du Boutillon

 
 
 
 
 
 
 
 

Inauguration digue du Boutillon 22 juin 2017

© Mathieu Vouzelaud© Mathieu Vouzelaud© Mathieu Vouzelaud© Mathieu Vouzelaud© Mathieu Vouzelaud© Yann Werdefroy© Mathieu Vouzelaud© Mathieu Vouzelaud
 
 
 
 
 
 


 

 
 
 
 

• LE PORT, La Flotte

 

 

 

Le projet vise à assurer la protection du secteur du port de La Flotte, particulièrement sensible aux submersions marines du fait de la présence d’habitations en contrebas du port.

 

 

Cliquez sur l'image ci-dessus pour voir les explications techniques des travaux de la porte de La Flotte

 

Les travaux ont porté sur la construction d’une porte coulissante anti-submersion. Fermée en cas d’alerte, celle-ci permet d’empêcher la montée des eaux dans le port. Le dispositif a été complété par la construction de murets de protection de part et d’autre du port, ainsi que le rehaussement et le confortement de la digue existante à l’est.

 

Inédit dans un port de plaisance, le concept de la porte coulissante représente un réel défi d’un point de vue technique et en matière d’intégration paysagère. L’aspect visuel du port historique de La Flotte a entièrement été conservé : la porte ouverte coulisse à l’intérieur du môle nord pour être invisible et les murets sont dotés d’un parement en pierre.

 

 

L’ouverture et la fermeture de la porte sont assurées grâce à deux moteurs hydrauliques logés sur le chariot supérieur alimentés électriquement pendant son mouvement de coulisse.

 

L'inauguration de la porte de La Flotte a eu lieu le 22 juin 2017.
 
 
 
 

Galerie photo - Travaux Port La Flotte

 

 

 

 

Inauguration porte de La Flotte 22 juin 2017

© Mathieu Vouzelaud© Mathieu Vouzelaud© Mathieu Vouzelaud© Mathieu Vouzelaud© Mathieu Vouzelaud© Mathieu Vouzelaud© Mathieu Vouzelaud© Yann Werdefroy© Mathieu Vouzelaud
 
 
 
 

 



 

 

 

 

• LES DIGUES DU SECTEUR EST, Loix

 

 

Le projet vise à assurer la protection du village contre les submersions marines provenant de la façade Est.

 

Le système de défense de Loix a la particularité de présenter des dispositifs différents, adaptés à la diversité des sites à protéger :

• digues littorales en enrochements (Petite et Grande Tonille, Cul d’Âne),

• rideau de palplanches en acier sur le secteur de l’Ouest Moulin,

• levée de terre sur le secteur de la Tonille,

• murs anti-submersion sur la place du port et mise en oeuvre de batardeaux amovibles au niveau des accès piétons,

 
 
 

Galerie photos - Travaux digue de Loix

© CdC Ile de Ré© CdC Ile de Ré© Yann Werdefroy© Yann Werdefroy© Yann Werdefroy© Yann Werdefroy© Yann Werdefroy© Yann Werdefroy© Yann Werdefroy© Yann Werdefroy© Yann Werdefroy© Yann Werdefroy© Yann Werdefroy© Yann Werdefroy© Yann Werdefroy© Yann Werdefroy© Yann Werdefroy© Yann Werdefroy© Yann Werdefroy© Yann Werdefroy© CdC Ile de Ré© CdC Ile de Ré

 

 

 



 

 

 

 

• LES DOREAUX, Saint-Clément-des-Baleines

 
 

 

Sur 1,6 km, la digue des Doreaux assure la protection du secteur Ouest de Saint-Clément-des-Baleines contre les submersions marines (hameaux du Gillieux au Nord et du Griveau au Sud).

 

 

Cliquez sur l'image ci-dessus pour voir les explications techniques des travaux de la digue des Doreaux.

 

Les travaux ont consisté à déconstruire la digue existante et à reconstruire une digue en remblai protégée par une double couche d’enrochements et ancrée par une butée de pied. Des roches en diorite ont été utilisées pour la couche inférieure et en rhyolite pour la couche supérieure. La digue est surmontée d’un parapet en béton armé et d’un sentier piétonnier, ponctué de pas d’accès à la mer. En arrière de la digue, le cordon dunaire a été conforté et végétalisé.

 
 
 
 

Galerie photos - Travaux digue Saint-Clément-des-Baleines

 
 
 
 
 

Visite de chantier Les Doreaux 22 juin 2017

© Mathieu Vouzelaud© Yann Werdefroy© Yann Werdefroy© Mathieu Vouzelaud© Yann Werdefroy© Mathieu Vouzelaud© Mathieu Vouzelaud© Mathieu Vouzelaud© Mathieu Vouzelaud