Pour répondre à l’objectif de recolonisation des marais de l’Ile de Ré par les anguilles, le Contrat Territorial Volet Milieu Aquatique (CTVMA) prévoit la mise en place d’ouvrages à anguilles, visant à favoriser leur accès et leur départ des marais.

 

Des marais inaccessibles

Sur l’Ile de Ré, l’accès au marais pour les anguilles est devenu difficile en raison de la présence d'ouvrages hydrauliques inadaptés qui leur barrent le passage (ouvrages étanches en PVC). Un état initial de la population d’anguilles effectué en 2014 et 2015, a révélé que les anguilles sont peu nombreuses et qu’elles ont généralement un âge avancé. Cela confirme la difficulté à entrer dans le marais pour les jeunes individus et à le quitter une fois adultes. L’accomplissement de leur cycle de vie nécessite pourtant qu’elles puissent entrer, grandir dans les marais et, le moment venu, en sortir pour rejoindre l’océan. Ce cycle de migration est nécessaire à la survie de l’espèce.

 

 

Des solutions

D'ici au 30 mars 2017, 15 ouvrages à anguilles seront installés. 

 

Ouvrages réalisés :

-       1 ouvrage test a été posé au Grand Vasai au mois de mars 2015

-       4 ouvrages ont été posés dans la réserve naturelle en novembre 2016

-      3 ouvrages ont été posés sur le Chenal du Milieu et 1 sur le Grand Vasai en décembre 2016

 

Ouvrage en cours de réalisation :

-       1 ouvrage en cours de pose à la Rivière

 

Réalisation d'ouvrages à venir  :

-       3 ouvrages aux Trois Amis (Les Portes)

-       1 ouvrage sur la Sarretière des Ains (les Portes)

-       1 ouvrage à mouillebarbe (Ars)

-       1 ouvrage (réhabilitation) à la Moulinatte (La Couarde) 

 

 

Des enjeux environnementaux

Certains bassins présentent de forts enjeux environnementaux (présence d’habitats naturels protégés, nidifications d’oiseaux…).

 

Pour limiter l’incidence des travaux, plusieurs précautions sont prises :

Avant les travaux : identification d’éventuels secteurs sensibles pour les oiseaux ou les amphibiens et modification des accès ou des zones de stockage de matériaux pour supprimer les impacts,

Après travaux : Gestion des niveaux d’eau pour permettre de maintenir les habitats naturels et les espèces.

 

 

Évaluation et suivis

Un suivi annuel sur plusieurs années sera réalisé sous l'autorité scientifique du CREAA (Centre Régional d'Expérimentation et d'Application Aquacole), afin d'évaluer l'efficacité des ouvrages installés.

Pour évaluer l’impact des travaux, un suivi de la végétation sera réalisé par la Direction de l’Environnement de la Communauté de Communes à intervalle régulier (annuel ou biannuel selon les espèces) afin de suivre l’évolution de la recolonisation des habitats naturels sur les sites réaménagés ou impactés par le passage d’engins ou le stockage de matériaux.

Pour évaluer l’impact et l’efficacité des ouvrages : un suivi des niveaux d’eau dans chacun des marais équipé d’un ouvrage sera réalisé à partir du mois de juin 2017 par les Ecogardes. Un inventaire de la population d’anguilles sera réalisé au mois de juin 2017 par les Ecogardes et renouvelé tous les deux ans.

 

 

 

 

Pose d'ouvrages à anguilles

Pose d'ouvrages à AnguillesPose d'ouvrages à AnguillesPose d'ouvrages à AnguillesPose d'ouvrages à AnguillesPose d'ouvrages à AnguillesPose d'ouvrages à Anguilles